Accueil des forums KIFFMEMBERS


Accueil des Forums » Tous les messages (verhaeghe)


(1) 2 3 4 ... 300 »


Re: CR leucate et environs été 2019
#1

Citation :

Nicomar a écrit :
P'tit CR rapide

Bravo!!! Il faut que tu t'inscrives au Défi car à te lire on sent que tu as l'esprit et le corps pour cette aventure!

Posté le : Aujourd'hui 16:47
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


Re: CR 11/08 - BTS
#2

Citation :

brice95 a écrit :
Bien joué pour la tenacité, je suis preneur de ton alpha 500... :)

23.6nds ;)
https://youtu.be/7UJVCBYfNms

Dis moi ce que tu as de bien dans tes tablettes perso ;) Je pense que j'y retournerai mardi...

A+,
Antoine


Posté le : 12/08 00:07
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


CR 11/08 - BTS
#3

Hello,

Pour ceux qui voulaient jouer le doublé Samedi/Dimanche, c'était dans le Nord que ça se jouait. J'ai eu beau tenté de convaincre les copains, ils étaient dans le genre têtus, y a que la Forêt d'Orient gniagniagnia.... Et comme les plus têtus entraînent les indéterminés, tant pis pour eux... et tant pis pour moi car du coup je me suis retrouvé tout seul encore une fois.


Dans le Nord, ça naviguait en 5 à 7m², soit en vague, soit en slalom. Après la session vague de la veille, j'avais envie de me rincer dans l'eau douce de la base Tom Souville. Bon choix.

Je décolle à 17h après la sieste des enfants et après les avoir déposé à ma cousine pour un petit ciné, je file à Sangatte pour manger du jibe à la base.

Ça commence mal, la préposée à l'accueil n'est pas du tout accueillante (et je ne parle pas de ses atours, pas plus avenants du reste...) Elle me dit que c'est trop tard pour se mettre à l'eau et donc même pas la peine que je tente le truc....

Le chef de base passant dans le coin (Jean-Claude), je lui demande son autorisation en oubliant la vieille bique, j'ai un ticket d'une heure, gréage compris, ce qui devrait le faire! Donc Gréage express de la 7m² 4 cambers : Mon meilleur chrono de l'année : 7 min entre le top et le premier planning! 7 min!!!! Juste le temps pour un Marco de garer le camion et tenter de se décider pour la surface de sa voile ....

Au planning tout de suite avec un vent un poil capricieux (des bouffes à 25nds et des molles à 10...) et une orientation plus SO que OSO (qui est la direction idéale), du coup, on a tendance à descendre un peu trop à gauche (quand on a la base dans le dos).

Avec mes 44 d'aileron, ce n'est pas un problème, je remonte au vent comme un jet-ski, cela me permet d'envoyer des gros jibes sans me préoccuper de la perte au vent... Reste que c'est parfois compliqué de prendre le planning dans les molles. Disons qu'une fois sur 2 le vent est suffisamment fort pour faire un beau jibe planning à la façon de Brice95.

Je tente aussi des Alpha500 et j'en réussis un beau pour lequel j'attends avec impatience d'avoir les cadors de BTS pour voir si ils arrivent à faire mieux ;)

Comme je n'avais l'autorisation de Jean-Claude de naviguer que jusqu'à 18h30, je plie après 50 min et 20km parcourus et 40 jibes...

Court mais bon.

Dommage qu'il n'y ait pas eu de copains avec qui partager :(



Attacher un fichier:



jpg  Capture.JPG (152.18 KB)
174_5d50854bac246.jpg 1747X899 px

jpg  c1.JPG (171.48 KB)
174_5d5089a39a7f4.jpg 1415X877 px

Posté le : 11/08 23:35
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


Re: Hardelot experience - tempête du 10 Août
#4

https://photos.app.goo.gl/jPWrD7qVZ9Ds2ved6

Pour quelques photos d'ambiances

Posté le : 11/08 10:44
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


Hardelot experience - tempête du 10 Août
#5

"Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme"


C'est avec ces mots du bon vieux Charlie en tête que j'enfile ma combinaison hors d'age, une authentique intégrale recoupée en shorty, achetée d'occasion en 2010 et qui craque maintenant de tous cotés.

C'est pas une session comme les autres, déjà j'ai grée une 5.0m² pour 103Kg, c'est pas tous les jours, ça vous donne une idée de la force du vent... Sauf que ici, c'est pas Gruissan, vent fort = mer forte! Hardelot en plus c'est une plage pleine de baïnes, tout le contraire de ce qu'il faut pour que les vagues déroulent proprement. Bref Hardelot c'est un champ de mine, c'est des vagues qui se lèvent de partout, une barre d'un kilomètre et parfois par le jeu des combinaisons d'une onde de houle s'adaptant à la topographie marine un pic se forme monstrueux, 2 fois plus haut que le reste des vagues, la fameuse vague scélérate. Pour épicer le tout, on y rajoute jusqu'à 5nds de courant...

Bref Hardelot c'est pas un spot que je recommande chaudement pour les jours de gros à moins d'avoir un compte à régler avec soi-même. Reste qu'à coté de ses menus inconvénients, Hardelot est une chouette station balnéaire avec parking et mise à l'eau possible à 3m de la plage, 15 Août compris ;)

Bon, revenons à nos moutons et ça ne manque pas sur l'eau.... Donc 5m² (Naish Boxer '03) et JP FSW de 90L. Soleil, 20/40nds et vagues jusqu'à 4m au RdV... Va falloir assurer.

Rien que porter le matos au bord de l'eau m'épuise. C'est dans des moments comme celui là que je regrette de ne pas faire plus de sport durant l'année, j'ai aucune endurance. Je me jette dans la bataille avec une bonne appréhension qui me cisaille le ventre. Les premières mousses du bord passent sans encombre et sans me faire perdre trop de vitesse, les frangines à 100m du bord sont nettement moins conciliantes et me scotchent... Vu les monstres que je vois un peu plus loin, je n'insiste pas et je m'en retourne au bord en attendant d'avoir le bon karma.

On y retourne en prenant son courage à 2 mains, cette fois ci, je me lance dans un slalom avec les vagues, comme le vent est SO et que les vagues déroulent // à un axe N-S, je me fais un paquet d'abattées plein Nord pour espérer échapper à la vague, d'après le GPS j'ai même pris plus de 30nds à ce petit jeu... après près de 2 km de descente plein Nord, je m'arrange pour passer entre les ondes de houle et j'arrive à prés de 800m du bord parmi les monstres de + de 3m pouvant casser à tout moment sans que cela soit prévisible... Je jibe et ça passe... Comme quoi, le stress peut parfois te sublimer... Le retour est aussi épique, sauf que là, je me fais pousser par les vagues et pourtant je dois serrer au près pour payer ma descente au vent qui m'a permis d'éviter les vagues.

En revenant au bord de plage, une baïne géante s'est formée, elle me permet d'arriver dans du tout plat, bien pratique pour regagner du terrain au vent et bien pratique aussi pour les prochaines tentatives pour arriver à mach2 sur les premières vagues.... D'ailleurs, ca me donne une idée, arriver très vite sur des vagues bien pentues c'est exactement ce qu'il faut pour faire du high jump.... Et ça, j'adore... Je pars donc dans une session saut.... Et ça monte bien bien... Je tente du backloop, ca monte haut, ca tourne bien mais je ne sais pas si c'est le vent ou quoi mais je me fais complètement démolir sur la réception. La planche plante, le gréement et moi partons sous le vent sans espoir de pouvoir rétablir. Moins confiant dans les autres tentatives, je m’éjecte comme un lâche à chaque fois mais qu'est ce que ça monte haut... L'impression de sauter du plongeoir de 3/5m...

Je me sens de mieux en mieux et je retente le passage au large. Ça ne passera qu'une seule fois, je commence à fatiguer. C'est le genre de session ou tu comprends que tu n'ais pas au niveau, ou les éléments te rappellent à ta condition de simple parisien de presque 45 ans.

C'est pas la session de l'année coté kilométrage ou vitesse mais c'est une session nécessaire pour continuer à progresser et se remettre en question!

Antoine




Posté le : 11/08 10:38
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


Re: Cr le crotoy mercredi
#6

Citation :

Gealion a écrit :
15-20nds, un peu léger, Ouest, et très peu d'eau.
J'en sors affamé - du coup c'est devenu pour moi un très bon échauffement pour super Wiwi !
Avec le doublé , super journée !

[/quote]
V'la warrior les gars... La session du matin n'a pas suffit à fatiguer la bête, il remet ça à Wissant (excusez du peu) l'après-midi. A ce rythme là, d'ici à la fin de l'année il traverse le channel pour s'échauffer avant de commencer la session au Crotoy et dans 5 ans il nous fait l'UTMB.
Citation :

Pridjou a écrit :
un temps automnale type le crotoy.

Rhôô le coup bas. En présence de Gealion en plus. Le Crotoy, c'est l'autre pays du soleil! Pour ses vacances Fra26 a longtemps hésité entre Hawaii et le Crotoy. Sans les Maui series, il n'aurait pas hésité une seconde....

Citation :

3Pat a écrit :
Très chouette nav sans etre exceptionnelle

A mon David, que je suis content de te savoir à l'eau, qui plus est en famille. A partir de la semaine prochaine, n'hésite pas à faire escale à Hardelot pour enchaîner les sessions



Posté le : 01/08 21:41
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


Re: CR coup double : Baie de Canche et Tom Souville
#7

Citation :

Gealion a écrit :
avoir connu la moto sur des routes corses, avec une jolie passagère...);

Oui, jamais la même
On t'a reconnu Casanova
On a retrouvé une photo d'époque...
Cliquez pour afficher l

Citation :

Gealion a écrit :
Et merci à Hugues et Jean-Claude, qui avec leur aileron de secours, m'ont sauvé la session.

Et moi qui t'ai gréé et dégrée tes voiles queue dalle... Moi qui est venu t'encourager et vérifier que tout aller bien quand tu te reposais dans les roseaux...

Posté le : 29/07 14:31
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


Re: Cahier de vacances jour 2, CR Forêt d'Orient
#8

Citation :

Fantomaitre58 a écrit :
Cahier de vacances, jour 2

1) diphtongue

"ftong"

Citation :

Fantomaitre58 a écrit :
2) Ecris en lettres les nombres entre parenthèses (souviens-toi bien des règles d’accord derrière le nombre cent) :
- Fantomarc : Falcon (120)

chez nos copains latins : CXX
Dans la chrétienté : sang => Vin
A Mantes la Jolie : Ho cent-Vin tu descends ?
Chez Marco : QUOI??? un repas sans vin???
Sur une machine à écrire du siècle d'avant I-deux-O


Citation :

Fantomaitre58 a écrit :
« Un poète doit laisser des traces de son passage, pas des preuves. Seules les traces font rêver ».

Y a une sacrée bande de poètes qui doivent fréquenter les toilettes d'autoroute alors...


Citation :

Fantomaitre58 a écrit :
- je prends ma douche / - je fais pipi (c'est écologique!)
- je me lave les mains tu sors de la douche, ça sert à rien


J'ai hâte de voir si je suis encore le chouchou de la maîtresse...

Posté le : 29/07 12:00
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


CR coup double : Baie de Canche et Tom Souville
#9

Mais comment ais-je fait pour en arriver là?
Ce lundi matin est encore pire que les autres, pourtant c'est pas la panique au bureau, non, c'est moi. Je suis cassé, je marche comme un petit vieux, j'ai les yeux qui peinent à s'ouvrir et un orteil que je suspecte d'être cassé… Mes collègues rigolent en voyant ma démarche et me demandent si j'ai passé le WE à Mikonos (humour gras de fabricant de voitures)

Tout a commencé un mercredi soir avec mon téléphone qui se met à vibrer. C'est messenger, une discussion de groupe entre planchistes quarentenaires pour les plus fringuants. Ca va naviguer ce WE et chacun y va de sa proposition. Moi, normalement, je peux pas trop nav' car j'ai ma "résidence principale" à mettre en état avant de la mettre en location pour l'été. C'est l'une des vertus de l'engagement écologique, tu partages ce que tu n'utilises pas et tu reçois une compensation financière. (que tu évites de dépenser en prenant l'avion ou en t'offrant une soupe d'aileron de requin)…

M'enfin bref, les copains vont aux 4 coins de la France, un à Saint Malo, l'autre à Troyes et les 2 derniers à Wissant… Belle coordination. Moi, mon truc c'est de naviguer avec les copains, peu importe le choix du spot, sauf que j'ai quand même mes petites exigences : je dois aller à Hardelot (entre le Touquet et Boulogne sur mer) pour y déposer des affaires en prévision des vacances. J'ai donc la remorque pleine de vélo et à peine de quoi prendre une planche dans la voiture qui me fera conduite en étant collé contre la portière… Comme toujours quand on a un objectif qui nous entraîne, je suis ultra performant pour les petites répa dans la maison, je repeins une chambre, recolle les plinthes, aspire, nettoie, tond la pelouse et joue de la perceuse avec maestria. J'ai donc le droit de partir dès le samedi soir pour me coller une nav le dimanche.

J'arrive dans la nuit entre samedi et dimanche (un peu après 1h) et déjà, je sens que la session matinale en baie de Canche va être compliquée…. Le spot ouvre de 8h à 11h, faudrait pas être en retard. J'y suis au prix d'efforts et de volonté de fer à 08h30…. C'est nuageux et le vent n'est pas très fort mais d'une régularité métronomique 13nds rafale à 15nds… Je grée 8.4 et ma fidèle SB117 (avec laquelle je fais à peu près toutes mes sessions hors ma descente annuelle à Gruissan)
Cliquez pour afficher l


Dès la mise à l'eau, la mauvaise nuit s'efface et je m'éclate sur l'eau. Je retrouve Yann(=Legrouxfamilly) et l'on s'offre des petits match test. Il avance bien et surtout relance mieux que moi, si je jibe dan une molle à 13nds, j'ai intérêt à pomper sec pour reprendre le planning direct alors que Yann lui est déjà ré-accroché au harnais, l'avantage de peser 43kg de moins que moi (103kg…)

Une bande de bébé phoques, pour certains encore avec leur pelage blanc/gris s'offre un bain de soleil sous l'œil bienveillant des parents partis à la chasse au poisson. Yann arrête vers 10h30 et je continue à m'offrir de grands planning sur du tout plat coté Touquet et sur des petites vagues coté Sainte Cécile.

Lors d'un de mes bords vers Sainte Cécile, je tape quelque chose sous l'eau…. Arghhhhh mon aileron à 200 balles que j'ai pas encore fini de payer…. Dans ma chute, sans trop savoir comment, je m'éclate un orteil. Ça fait mal comme quand tu te cognes le pied dans le pied de lit sauf que la douleur ne faiblit pas. Je ne prolonge pas plus la session replis le matos vers 11h. Pour vous éviter la même mesaventure, il faut donc éviter de naviguer dans l'axe entre la balise danger et le bloc de rocher sur la plage, c'est une digue immergée…
Cliquez pour afficher l

Yann, au courant de ma mésaventure me propose de me prêter un aileron le temps que je fasse réparer le mien. Trop sympa et grosse confiance! Je viens d'éclater un aileron quand même…

Je rentre à la maison avec la ferme intention de dormir les 2/3h qui me manquent mais Gilles (=Gealion) m'appelle pour m'annoncer qu'il est sur la route des spots et ne sais pas ou tremper l'aileron. Je regarde en direct et lui annonce que la base Tom Souville sera place to be à partir de 14h. Il me prend au mot et me dit qu'il m'y attend… Je m'engage… Ma sieste ne durera qu'une petite heure tant pis… Le windsurf c'est comme l'alcool, quand tu veux arrêter, y a toujours un copain pour t'emmener boire avec lui.

Et hop, nous voilà reparti pour la BTS, j'y retrouve Yann, Hugues et Gilles. Le vent est bien plus light que prévu, au lieu des 20nds on est à un faiblard 12nds. Gilles grée même une 8.1m²… Personne ne plane, je dégaine ma 8.4m² et ma 117 encore mouillée… Le début n'est pas glorieux et je ne dois pas faire plus d'un bord sur 5 complétement au planning, Je me fais scotcher par les molles dans lesquelles Yann passe au taquet… y m'énerve celui-là… Le vent prend progressivement des tours et même si les molles ne s'en vont pas totalement, on peut maintenant traverser le spot de part en part sans déplaner.

Gilles m'impressionne par ses progrès fait au jibe. Lui dont la devise est
" carpe diem
progressus obliviscentes"
Profite du jour
néglige ta progression

Est en train de faire mentir sa devise. Bon, il se paye quand même quelques remontés du vent à pied mais je dois admettre que ses jibes commencent à ressembler à quelque chose.

Hugues vole sur l'eau et nous fait un festival de jibes serrés. Il est impressionnant Hugues, y a peine 6 mois il avait la cheville explosée avec un mikado d'os et le voilà de retour encore broché et avec une dysplasie mais il explose tout sur l'eau. Impressionnant! Et il reste toujours aussi gentil et bienveillant, aidant ici ou là, dépannant celui qui n'a pas d'aileron ou celui à qui il manque une vis…. Une perle!

Yann enchaîne sans relâche, il enfile les bords à fond et les jibes au taquet avec la détermination d'un forçat stakhanoviste. La fatigue aura raison de lui et vers 17h, il plie.

Je suis au bord de l'épuisement mais plus le temps passe et plus mon corps me fait comprendre que je n'ai plus 20ans…

J'arrête épuisé. Je rentre sur Hardelot et me pose quelques minutes… Qui deviennent 3 heures de sieste… Je prends la voiture à 23h et arrive à Paris à 2h…. Voilà comment avoir le dos en vrac et des petits yeux le lundi matin au bureau…. A vous les studios…

Attacher un fichier:



jpg  c1.JPG (101.90 KB)
174_5d3eb32e05ec0.jpg 911X892 px

jpg  Capture.JPG (200.77 KB)
174_5d3eb33c78048.jpg 1920X691 px

Posté le : 29/07 10:50
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut


Re: Wissant / Sangatte dimanche 28/07
#10

Ce matin, c'était tout bon en baie d'Authie avec Yann ;)

13/15nds, 18° air et eau et des bébés phoques sur la plage ;)

Très chouette petit moment de détente.

Pour le sport quelques tirages de bourre avec l'ami Yann (Legrouxfamilly)

Attacher un fichier:



jpg  Capture.JPG (200.77 KB)
174_5d3d7de45b2f9.jpg 1920X691 px

Posté le : 28/07 12:51
_________________
[Cliquez pour afficher l
Haut



(1) 2 3 4 ... 300 »